En quarantaine sur Charly

Le 27 août 2020,

Nous sommes arrivés dimanche dernier par avion à Monastir mais comme la France est passée en orange nous sommes obligés de rester en quarantaine sur notre bateau pendant 14 jours ou six jours si on refais un test ici.

Comme nous n’avons rien à faire j’ai décidé de bricoler et d’installer un deuxième frigo sur Charly, j’ai ramené un groupe frigo de France que j’avais commandé sur SVB marine.

Il y a déjà un frigo mais dans les pays chauds en été on a besoin de place pour stocker nourriture et boisson fraîche

D’origine il y a une grande glacière qui est juste derrière l’évier et j’avais décidé de la transformer en frigo .

Il y a une place toute trouvée pour le groupe froid juste en dessous de l’ l’évier:

Ensuite il faut faire un trou avec une scie cloche pour pouvoir passer les tuyaux de l’evaporateur.

Ensuite j’ai connecté les deux tuyaux au compresseur. On approche les deux tuyaux en les serrant à la main puis on serre avec des clés plates pour éviter de faire partir le gaz réfrigérant.

j’ai posé le thermostat sous l’évier avec la sonde fixée à la plaque de l’evaporateur.

Il faut ensuite faire le câblage électrique, j’avais déjà tiré les câbles d’alimentation du tableau électrique avant de partir début juillet. Il restait à à brancher le thermostat, là j’ai tourné autour pendant une heure parce la documentation est vraiment très succincte et qu’il y a 4 fils sur le thermostat, mais enfin comme je suis un roi des spaghettis, j’ai réussi et du premier coup tout à fonctionné parfaitement

on apprécie d’avoir beaucoup plus de places au frais, ici il fait 25 degrés le matin et 30 à 35 l’après-midi.

Comme on ne peux pas sortir, on ne peux pas aller au restaurant alors c’est le restaurant qui est venu à nous. On a commandé un couscous royal au restaurant le Captain que Caci nous a apporté. On en a mangé pendant 3 jours.

Deux jours après j’ai installé un isolateur galvanique sur Charly:

C’est un appareil qui permet d’éviter les électrolytes fulgurantes lorsque on est branché sur la prise de quai. Je vous expliquerai ça plus tard.

Pour ne pas se rouiller on fait de la gym en suivant des vidéos de professeur de gym sur YouTube. Et j’ai repris la réalisation du pain au levain grâce à Renato qui m’a donné un peu du sien pour pouvoir démarrer.

Donc au bout de 5 jours enfermés sur le bateau tout va bien.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à En quarantaine sur Charly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *