RÉPARATION DU GUINDEAU ÉLECTRIQUE QUICK

Sao Miguel le 20 février 2015:

Le guindeau électrique est un motoréducteur qui permet de jeter et de remonter l’ancre automatiquement.
C’est très pratique parce que sur notre voilier, l’ancre et la chaine sont d’un tel poids qu’il est quasi impossible de faire cette opération à la main.

peche0001
Depuis plus d’un mois le guindeau nous fait chi… grave.
Il marche de temps en temps, et parfois il est très lent et il disjoncte.
Donc une panne intermittente, ce qu’il y a de pire pour un bricoleur.
J’ai commencé par démonter le moteur électrique et à contrôler les charbons, mais tout semblait bien (2 heures de boulot)
Le problème persiste.
J’ai resserré les cosses des contacts, même problème.
J’ai vérifié les tensions pour vérifier le contacteur mais là aussi rien à signaler.

guindeau
Finalement ce matin avec Sébastien on a démonté toute la partie supérieure du guindeau (démontage de toutes les pièces de 2 à 16) et là nous avons découvert toute l’essence du phénomène :
Il y avait du sel qui petit à petit a fini par faire une croute dure comme du ciment de plusieurs millimètres d’épaisseur.
Tout a été gratté puis graissé et maintenant ça tourne impec. Ouf.
Dans le manuel du guindeau Quick il est préconisé de démonter et nettoyer cet ensemble tous les ans. Ça n’a pas été fait sur Tamarin en 5 ans.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à RÉPARATION DU GUINDEAU ÉLECTRIQUE QUICK

  1. Famille GUYOT dit :

    Mes chers amis,

    Bravo à vous pour cette réparation minutieuse et à priori un peu technique, à propos lors de votre retour et particulièrement à toi loulou, pourrai tu essayer de nous réparer mon volet roulant, mon taille haies, et quelques fuites d’une vielle deudeuche et encore plein de choses, après ce clin d’œil portez vous bien ! et rendez vous pour la saison des barbecues (avec saucisses et cubi !).

    Bertrand et Françoise

  2. Dietmar dit :

    Salut Louis,
    I see that you’re doing fine so far. Now you had some trouble with you anchor whinch but you’ve fixed that problem sucessful. We’ll come over end of february to San Miguel to pick up an old friend from airport for a one week visit. For us it’s a pleasure to be at Tazacorte because it’s a lovely island.
    Have a good time and best regards also to Annik
    Dietmar

  3. Didier dit :

    « L’entretien est un acte de combat » apprend-on à l’armée.
    Loulou, tu n’as plus de souvenirs de ton service militaire ?
    Sans rancune
    Un colonel en retraite…

  4. David calvet dit :

    Bjr à tous
    J’ai le meme problème de guindeau lent (Leroy Somer ) mais il devient lent en fin d’operation de remontage, sur les 10 derniers mètres les plus durs car ils sortent l’encre. Cela peut il venir de batteries en fin de vie (5 ou 6 ans master volt) ? Mais il fonctionne tjrs avec le moteur dur 1200 tr/mn,
    Ou d’une simple usure des contacts (charbons). Mais les Leroy Somer sont indémontrables…
    Merci de vos expériences
    Elloa

  5. Juju dit :

    Bonjour et merci pour ce retour d’experience. J’ai aussi un soucis sur un guindeau similaire mais…. Impossible de le démonter !
    Ça me sortirait une sacré épine du pied si vous pouviez me donner la solution.
    J’ai démonté les 4 écrous qui se trouvent en dessous mais rien ne bouge. Faut-il le démonter pas le dessus ? Je n’ose pas trop le martyriser de peur de casser ou foirer qque chose…
    D’avance merci…

    • morgates56 dit :

      Bonjour, je ne vais pas pouvoir vous aider, je ne me souviens plus comment c’était fait et comme j’ai changé de voilier…
      Alors bon courage et j’espère que vous arriverez à trouver la solution.
      Bonne navigation
      Louis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *